Accueil Sommaire Remonter carte des vignobles


Domaine Zind-Humbrecht

Olivier Humbrecht










Monsieur Olivier Humbrecht est président du syndicat international de viticulteurs en biodynamie (SIVBD) depuis Décembre 2002.
Ce syndicat gère également la marque BIODYVIN qui est utilisée par certains viticulteurs.


Le Domaine Zind Humbrecht fut créé en 1959 par la fusion des exploitations viticoles des familles Humbrecht, viticulteurs à Gueberschwihr et Zind, viticulteurs à Wintzenheim.
Vignerons de père en fils depuis la guerre de trente ans (1620), la famille Humbrecht est une très ancienne famille du vignoble alsacien.
Aujourd'hui, Léonard et Geneviève Humbrecht, ainsi que Olivier et Margaret Humbrecht travaillent ensemble sur le Domaine situé au coeur du vignoble du Herrenweg de Turckheim.
Le Chanoine Barth, historien des vins d'Alsace, relate que la famille Humbrecht était déjà locataire des vignobles de l'abbaye de Marbach près de Gueberschwihr au 18ème siècle. Ce n'est qu'à partir de 1947 que l'activité a débuté en tant que propriétaire-viticulteur manipulant, c'est à dire producteur vinificateur et vendeur sans passer par un intermédiaire.
Qu'est-ce-que la Bio-dynamie?

Situation

Le Domaine Zind Humbrecht exploite aujourd'hui 40 hectares de vignes réparties de la façon suivante :
  • 5.5 ha à THANN

  • 6.2 ha à HUNAWIHR

  • 2.4 ha à GUEBERSCHWIHR

  • 8.3 ha à WINTZENHEIM

  • 18.0 ha à TURCKHEIM

Après de longues années d'expérience, il a été possible de consacrer certains cépages alsaciens à certains types de sols et mésoclimats. Ceci explique la complexité de l' encépagement et la diversité des vins possibles sur une même commune. Il est commercialisé la récolte en respectant les spécificités de chaque cru :
  • Vins issus de terroir classé GRAND CRU:
    BRAND (Turckheim), HENGST (Wintzenheim), GOLDERT (Gueberschwihr), RANGEN de THANN

  • Vins issus de lieux dits spécifiques :
    CLOS WINDSBUHL (Hunawihr), HEIMBOURG, CLOS JEBSAL et HERRENWEG (Turckheim), CLOS HAUSERER et ROTENBERG (Wintzenheim).

Depuis 1992, les caves et bâtiments d'exploitation du Domaine Zind Humbrecht sont situés Route de Colmar, au cur du vignoble du Herrenweg de Turckheim.

Juillet au Domaine Zind Humbrecht
Aot et septembre au Domaine Zind Humbrecht




Evolution du Domaine Zind Humbrecht

Au fil des années, dans un souci constant d'amélioration de la qualité, il a été expérimenté, découvert afin de perfectionner les techniques de culture de la vigne et de vinification. Voici quelques dates clés qui ont fortement marqué l'évolution du Domaine :
-1959 Création du Domaine Zind Humbrecht à Wintzenheim. Construction de caves et locaux neufs.
-1970 Plus de préfiltration des vins : élevage sur lies fines jusqu'à la mise en bouteille.
-1973 Agrandissement des locaux de stockages de vins en bouteilles.
-1975 Première rogneuse en Alsace.
-1977 Acquisition du Clos Saint Urbain au Rangen de Thann.
-1978 Acquisition de parcelles supplémentaires dans le Hengst, vignoble du Brand et Heimbourg.
-1981 Installation d'un système de contrôle de température dans les foudres traditionnels en chêne. (Première en Alsace).
-1983 Acquisition et plantation du vignoble du Clos Jebsal.
-1983 à 1989 : Diminution de l'écartement des fils afin de favoriser une taille de la vigne plus courte.
-1986 Construction d'un nouveau vendangeoir. Pressurage en raisins entiers pour l'intégralité de la récolte. (Importation de Suisse du premier pressoir Bucher série Grand Cru en Alsace).
-1987 Acquisition du vignoble du Clos Windsbuhl.
-1989 Acquisition du 2ème pressoir Bucher, augmentation des durée de pressurage. Changement radical dans la conduite de la vigne : plan de palissage et surface foliaire augmentée .
-1992 Construction de nouveaux chais et bâtiments d'exploitation dans le Herrenweg de Turckheim. Amélioration du concept de gravité et d'élevage des vins. Abandon total des techniques de collage.
-1993 Abandon total et complet de la chaptalisation (très peu utilisée avant).
-1995 Mises en bouteille plus tardives des vins.
-1997 Premiers Essais de culture de la vigne en bio-dynamie.
-1998 Acquisition du 3ème pressoir Bucher. Augmentation des durées de pressurage à plus de 12h.
-1999 Première année de conversion en culture biodynamique pour l'ensemble du Domaine (certification ECOCERT).
-2000 Deuxième année de conversion en culture biodynamique. Tout le Domaine, certification ECOCERT.
-2001 Domaine certifiés ECOCERT depuis l'année 2001, fin de la période de conversion officielle.


  • Terroirs classés GRAND CRU:


  • LE CLOS SAINT URBAIN AU RANGEN DE THANN


    Le Rangen de Thann est le vignoble le plus méridional d'Alsace. Dans son livre " Où mûrit le vin d'Alsace " Henry Riegert écrit :
    " les vins qui mûrissent sur le coteau du Rangen comptent depuis le moyen âge parmi les crus célèbres de tout le vignoble du pays ! "
    • Son histoire :


    • Le Rangen apparaît dans l'histoire vers le 12ème et le 13ème siècle déjà.
      Le vin du Rangen fut toujours facilement commercialisé. La collégiale de Thann, Saint Théobald, était un lieu de pèlerinage qui attirait énormément d'étrangers venant d'Allemagne, d'Angleterre, Danemark et des pays Scandinaves, ceci depuis les temps les plus éloignés. Durant le moyen âge, la vie des monastères étant aussi très active, les moines venaient en grand nombre, priaient, mais aussi goûtaient le vin du Rangen, le trouvant très bon il en faisaient l'éloge chez eux.
      Au temps de l'impératrice Maria Théresa, le vin du Rangen était bu à la cour et jouissait d'une réputation exceptionnelle. Un précepteur de la famille des princes de Löwenberg et également introduit au palais impérial affirmait qu'il était bu plus de vin du Rangen à Vienne que tout Thann et environ ne pouvait en produire.

    • Son terroir :


    • La Thur coulant au pied du vignoble peut expliquer la rareté des gelées de printemps dans la partie basse, d'une part, par la chaleur spécifique de son plan d'eau et d'autre part par l'émission d'une vapeur formant écran et s'opposant au rayonnement.La pluviométrie peut être évaluée annuellement à 945 mm de pluie répartie sur une centaine de jours.
      Le sol de ce terroir réputé est un terrain très particulier et absolument unique en Alsace. D'âge carbonifère (Dévono-dinantien), il est constitué par des roches volcaniques et des sédiments généralement gréseux dans lesquels les éléments volcaniques sont plus ou moins abondants. Les pierres qui le jonchent proviennent de roches dures qui sont des grauwackes, des tufs volcaniques et d'une roche de coulée qui est une andésite micatéé brune. Cette couche a une épaisseur variable entre 40 et 60 cm au dessus de la roche mère fissurée, qui permet la pénétration des racines à une profondeur plus importante.
      La nature du terrain et la profondeur du sol caractérisent un milieu maigre, pauvre en argiles (15%), donc favorables à la qualité. La couleur sombre du sol, une teinte brun-rougeâtre, constitue un élément favorable pour obtenir des températures de sol plus élevées.
      L'exposition plein sud accroît le temps d'éclairement direct et place la vigne en situation privilégiée sur la très forte pente du Rangen (70% en moyenne), qui a imposé le choix du mode de culture en terrasse. Le Rangen est un terroir tardif, mais son exposition exceptionnelle permet une maturation lente des raisins en Octobre et Novembre où il est alors possible d'obtenir des niveaux de concentration très élevés.

    • Son encépagement :


    • En remontant l'histoire, nous observons qu'au 16ème siècle sont connus au Rangen les cépages tels que le Muscat et le Traminer, les vins blancs dominaient, mais il y avait aussi des vins rouges. Les blancs étaient mieux considérés et meilleurs que les rouges.
      A cette même époque la ville de Thann avait un règlement concernant l'encépagement d Rangen, des décrets de 1548 et 1581 contiennent quelques paragraphes qui définissent quelques règles de production. D'après ceux ci, il était formellement interdit de mélanger le vin du Rangen avec d'autres vins et de conserver le nom du Rangen sur l'étiquette. Il était aussi interdit de planter des cépages non nobles tel que le " Rheinelbe ". Quiconque, Thannois ou autre, enfreignait cette loi, était puni et les ceps arrachés. (Statuts publiés dans le bulletin de la société Belfortaine).
      D'autre part dans le " Vignoble d'Alsace ", Lucius écrit : " Les vignobles les plus réputés, ceux du Rangen, Kitterlé, Brand sont même plantés de cépages ordinaires. Le vin n'a pas de caractère particulier, c'est son bouquet résultant du sol qui en fait la valeur ".
      Le vignoble de Thann était admiré par le philosophe Michel de Montaigne, lors de son grand voyage en à travers l'Europe.
      Aujourd'hui, l'exploitation est de :
      3 ha de pinot gris
      2.1 ha de riesling
      0.4 ha de gewurztraminer sur le Rangen.
    LE GOLDERT DE GUEBERSCHWIHR


    • Son terroir :


    • Le Goldert de Gueberschwihr est le seul terroir d'Alsace dont le substrat géologique se compose uniquement de calcaire oolithique marin. Le sol de ce Grand Cru est profond et est relativement riche et fertile.
      L'altitude du Goldert se situe entre 250m et 350m, la pente moyenne s'oriente Est, Sud-Est et bénéficie d'un ensoleillement appréciable de 1370 heures d'avril à septembre. Le village de Gueberschwihr bénéficie d'une maturation tardive, garantissant toujours un bon équilibre en acidité des vins.
    • Son encépagement :


    • Traditionnellement on trouvait toujours beaucoup de gewurztraminer et muscat plantés dans le Goldert, réputé pour produire des vins, dans tous les millésimes, ayant une grande finesse, beaucoup de corps et un bouquet légèrement plus atténué.
    • Ses vins :


    • Sur le Domaine, il est produit très peu de muscat ainsi que le gewurztraminer. Le Muscat est composé de 20% ottonel et de 80% muscat Alsace (petits grains).

    LE HENGST DE WINTZENHEIM





    • Son terroir :


    • Le Grand Cru Hengst est situé sur la commune de Wintzenheim . A la même latitude que Colmar au bas du Chateau du Haut Landsbourg, à une altitude de 270 à 370m, sur une pente assez forte et homogène. Ce vignoble d'exposition Sud-Est bénéficie encore du micro-climat sec et chaud de Colmar, puisque les précipitations n'y sont pas abondantes avec seulement 640mm environ par an.
      Le terroir de ce Grand Cru est essentiellement constitué par des conglomérats oligocènes et marnes interstratifiées du latfordien. Les galets incorporés sont de nature granitique, gréseuse et siliceuse. Les marnes interstratifiées, parfois bariolées peuvent inclure des débris de micro-faune liassique. Ce substrat a permis la formation de sols argileux très caillouteux, parfois épais.
    • Son encépagement :


    • Le Hengt produit au Domaine Zind Humbrecht est uniquement issu du cépage Gewurztraminer. Ce terroir prédispose incontestablement ce type de vin et a une grande longévité.
    • Ses vins :


    • Chaque millésime, quelqu'il soit, se fait toujours attendre quelques années avant d'arriver à maturité, mais peut de ce fait prétendre à plusieurs dizaines d'années d'existence sans perdre de prestance.
      La race du terroir s'exprime principalement par la capacité de ce Cru a produire des vins très puissant, assez élevés en alcool, issus de forte maturité mais où la pourriture noble se fait rare (sauf millésime ayant suffisamment de chaleur et d'humidité).
      Les arômes sont souvent discrets, voire fermé au nez, le Hengst développe surtout des notes épicées complexes dans le vieillissement.


    LE BRAND DE TURCKHEIM




La réputation des vins de Turckheim remonte au moyen âge et le Brand en est le cru le plus réputé.. C'est un lieu-dit que l'on retrouve cité parmi les Grands Crus Alsaciens tout au long de l'histoire.
    • Son terroir :


    • Ce lieu-dit repose entièrement sur un substrat constitué par le granite dit de Turckheim. Il s'agit d'un terroir à gore granitique et micas noir, meilleur fournisseur d'oligo éléments dans le sol.. Un gore de ce genre , lorsqu'il est assez ancien, constitue un sol profond : une arène limoneuse permettant la descente des racines à travers des fissures dans le sol. Sur la partie à granit à deux micas du Brand (Brand et Steinglitz), l'érosion et les agression des eaux de pluie sur ce sol acide permettent la formation de très petites quantités d'argiles très riches en oligo éléments, qui vont s'accumuler dans les fissures profondes de ce terroir. En vieillissant, la vigne pousse ses racines suffisamment loin pour les atteindre et ainsi ne souffre plus du micro climat le plus sec d'Alsace.
      Vers le Schnekelsbourg, on trouve du muschelkalk en profondeur, qui apporte une meilleure alimentation hydrique et minérale dans un terroir qui souffre beaucoup de la pauvreté de son sol.
      La pente moyenne à forte s'oriente au Sud et Sud-Est. Le terroir du Brand bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel et d'une situation protégée des vents du Nord.
    • Ses vins :


    • Seul le riesling est planté dans nos vignes sur le Brand. Ce cépage acquiert finesse et élégance (arômes floraux et fruits) sans jamais devenir vulgaire ou trop lourd. Le Brand surprend toujours par la précocité de ses vins, mais bons jeunes, ils ont la faculté de très bien vieillir. De par la nature de son sol, il est très aisé de récolter le riesling à belle maturité, mais surtout avec une acidité noble (l'acide malique étant plus dégradé dans les terroirs pauvres et chauds).


  • Lieux dits spécifiques:


  • LE CLOS WINDSBUHL DE HUNAWIHR


    • Son histoire :


    • Von Bernholdt construisit la grande maison du Windsbuhl (telle qu'elle existe aujourd'hui) en 1760 et aménagea le vignoble sur la colline autour de sa propriété dans sa configuration actuelle.
      A cette période (1760), par ordonnance royale, la plantation de la vigne fut contingentée dans la plaine. Beaucoup de vignes furent arrachées ! Les vins du Windsbuhl, plantés en cépages nobles (" Edelgewächse "), avaient acquis à Strasbourg une forte notoriété. Les vins du Windsbuhl étaient alors fortement payés dans le vieux marché aux vins. les vins nobles du Windsbuhl, rouge et Tockayer ainsi que d'autres raisins de qualité étaient avidement recherchés par les connaisseurs en vins. Les courtiers en vins de la régions emmenaient leurs clients de tous pays au Windsbuhl pour y acheter du vin en fût.
      Le vignoble du Windsbuhl connut une période très faste à la fin du 19ème siècle.
      En 1987, le Domaine Zind Humbrecht se porte acquéreur du vignoble du Clos Windsbuhl, auprès de Mme Bérangère Meyer, les premiers vins issus de ce prestigieux Clos ont été vinifiés en 1988.

    • Son terroir :


    • Le Clos Windsbuhl est orienté du Sud au Sud-Est. De pente moyenne à forte (entre 15 et 40%), la petite colline du Windsbuhl est à une altitude élevée pour l'Alsace (environ 350m). Les vignes reposent sur un substrat de calcaire coquillier (muschelkalk) riche en argiles et en roches calcaires. Le sol est par endroit très peu profond, et la roche mère affleure souvent au milieu du coteau. Il est remarquable de noter que le Windsbuhl est sur un terroir tout à fait différent du restant de la commune.
    • Son encépagement :


    • Le Clos compte aujourd'hui une superficie de 5.5ha.
      - Le Pinot-Gris (Tokay d'Alsace) est majoritaire
      - suivent le Gewurztraminer et le Riesling
      - il y a aussi une parcelle de Chardonnay qui rentre tous les ans dans le Pinot d'Alsace.

    • Ses vins :


    • L'altitude du vignoble associé au climat plus tardif de Hunawihr, font que le Clos Windsbuhl est souvent l'une des dernières vigne vendangée sur le Domaine. Ceci explique la qualité aromatique des vins du Clos et leur constant équilibre en acidité, garantie d'un bon vieillissement.
      Récoltés souvent tardivement, les raisins du Windsbuhl ne botrytisent cependant que très rarement, sans doute grâce à cette situation en altitude, mais atteignent souvent des niveaux de maturité importants.


    LE HEIMBOURG DE TURCKHEIM


    • Son terroir :


    • Le Heimbourg de Turckheim est un petit coteau qui oriente sa pente de 35% vers l'Ouest, regardant la face Est du Brand, puis tourne brusquement vers le Sud en accentuant sa pente pour dépasser les 50%.
      Au niveau climatique, ce coteau bénéficie d'un long ensoleillement en soirée, grâce à sa position face à la vallée de Munster, les vignes ne sont pas sous l'ombre portée des Vosges.
      Sur le versant Ouest, c'est un terroir tardif, les raisins mûrissent lentement, conservent toujours une belle acidité et développent de la pourriture noble tardivement.
      Le versant Sud est naturellement beaucoup plus chaud et précoce, (idem au Clos Jebsal), mais bénéficie toujours du vent de la vallée empêchant un développement trop précoce de la pourriture noble.
    • Ses vins :


    • Le sol se compose d'un substrat argilo-calcaire (calcaire oligocène et marnes interstratifiées) où les roches calcaires jaunes ou blanches sont présentes en grand nombre en surface.
      Il a été choisi de planter le Pinot Gris sur la partie haute, face à l'Ouest, qui est la plus pauvre et rocailleuse.
      Le Gewurztraminer se situe juste en-dessous, également face à l'Ouest.
      Le petit versant Sud, a été planté en 1994 en Riesling.
      Les vins produits sur le Heimbourg sont riches, opulents, souvent très épicés et marqués par la pourriture noble. Le mûrissement plus lent des raisins en fait souvent des vins plus aromatiques dans leur jeunesse que son voisin le Clos Jebsal.

    LE CLOS JEBSAL DE TURCKHEIM.




    • Son terroir :


    • Le Clos Jebsal se situe sur une faille géologique marno-calcaire, riche en argiles et gypse, en fait juste en-dessous du Grand Cru Brand. Ce Clos de très petite taille, oriente sa pente très forte et ses nombreuses terrasses plein Sud.
      Le Clos Jebsal profite d'un méso-climat très chaud et incroyablement précoce, tout en étant parfaitement protégé des vents du Nord par la montagne du Brand Le sol très riche et relativement lent à se réchauffer permet de toujours obtenir des vins ayant une acidité équilibrée, associée à une maturité importante liée à ce terroir.
    • Ses vins :


    • La vigne a été plantée en 1983 et a produit son premier vin en 1987. De par sa situation et son sol, il a été possible de constater au fil des années que ce terroir a une réelle aptitude à développer de la pourriture noble.
      Chaque récolte depuis 1989 a été soit une Vendange Tardive, soit une Sélection de Grains Nobles.
    LE HERRENWEG DE TURCKHEIM




Le Herrenweg de Turckheim est un terroir de plaine niché entre Wintzenheim et Turckheim. De par sa situation en sortie de la vallée de Munster, ce vignoble bénéficie d'un ensoleillement maximal, surtout en soirée, le soleil se couchant bien plus tard. Le climat y est très sec (de 525mm à 600mm/an) et les vents de la vallée ont souvent un important effet desséchant sur les sols et les vignes. Ce climat extrêmement privilégié est responsable, en partie avec la nature du sol, de la grande précocité des vignes et la capacité de ce terroir à mûrir ses raisins très rapidement.
  • Son terroir :


  • Situé sur le cône de déjection de la rivière Fecht, une grande partie du Herrenweg se compose d'un substrat gravelo-sableux à argilo-limono-sableux, sur alluvions vosgiennes, caillouteuses du Würm ou lss sur alluvions du Würm.. C'est un sol très drainant, qui se réchauffe très vite et induit une maturation des raisins régulière et homogène. En s'éloignant du tracé de la rivière, sur la partie Sud du Herrenweg, les alluvions du Würm (cailloutis, graviers, sables...) sont progressivement recouvertes de plaquages de Lss, plus ou moins importants. Cette partie du Herrenweg est légèrement plus tardive et plus riche, donnant des vins un peu moins aromatiques et plus riches.
  • Ses vins :


  • On trouve tous les cépages sur le Herrenweg. Ils ont la caractéristique commune d'être très aromatiques et précoces dans leur développement. Toujours marqués par une acidité très mure et un fruité opulent.


    LE CLOS HAUSERER DE WINTZENHEIM


    Le Clos Hauserer se situe au pied du Grand Cru Hengst, sur une douce pente Est.
    • Son terroir :


    • Le sous sol est identique à celui du Hengst, à savoir marnes et calcaire oligocène. Cependant, de par la situation de ce Clos dans une petite cuvette en bas de pente, de nombreux éléments se sont déposés en surface suite aux phénomènes d'érosion : c'est un colluvium de pente.
      La richesse du sol en argiles et en calcaire donne beaucoup de structure au vin de riesling et surtout une acidité malique plus marquée dans les années froides.
    • Ses vins :


    • Ce Clos peut produire de très grands vins dans les meilleurs millésimes et est d'une grande régularité depuis le début des années 90. Les vignes ont été plantée en 1973 et commencent à atteindre un âge plus serein, produisant un vin de garde.


    LE ROTENBERG DE WINTZENHEIM


    Le Rotenberg se situe sur le versant Ouest du Hengst, sur une forte pente, face au Château du Haut Landsbourg.
    • Son terroir :


    • . Son sol est issus du même substrat de calcaire oligocène et marnes du tertiaire. Cependant beaucoup plus pauvre, la roche mère affleure et les marnes sont quasi inexistantes en milieu de coteau. Sa grande richesse en fer donne une couleur rouge brique intense au sol, assez spectaculaire. Rotenberg peut se traduire par " la colline rouge " !
      Le climat tardif (du à l'exposition mais aussi l'altitude de ce cru : plus de 300m) impose de récolter les raisins plus tard, souvent atteint de pourriture noble. La pauvreté de ce sol en éléments fertilisants explique les rendements très faibles du Rotenberg, ce qui accroît encore le potentiel qualitatif.
    • Ses vins :


    • Les vins du Rotenberg sont fins, élégants, toujours impeccablement équilibrés en acidité et de grande garde, toujours marqués par des arômes de fruit blancs (pêche, coings..). Plus que le climat, c'est vraiment le sol qui fait la qualité des vins du Rotenberg.


    Coordonnées:
    Domaine Zind Humbrecht
    Olivier Humbrecht
    4 Route de Colmar
    68230 Turckheim
    Tel: 03 89 27 02 05 - fax: 03 89 27 22 58
    e-mail: o.humbrecht@wanadoo.fr